Derrière les coulisses du rapport Equifax

Derrière les coulisses du rapport Equifax

C’est bien connu, la majorité de ce qu’on étudie à l’école ne nous servira pas et on ne nous y apprend jamais une foule de choses importantes dans la vie de tous les jours. Tout ce qui a trait au dossier de crédit et à la cote associée entre dans cette deuxième catégorie. Dans les faits, la majorité des adultes n’ont qu’une idée assez vague et générale des critères considérés dans le calcul de la cote de crédit et sur la manière dont améliorer cette dernière. Essayons de tirer tout cela au clair.

Bien comprendre les termes

Vous avez probablement une assez bonne idée de ce qu’est un dossier de crédit, mais connaissez-vous la différence entre les cotes qui y figurent et LA cote (ou pointage) de crédit ? Commençons par définir clairement les concepts pertinents à la compréhension du sujet. Votre dossier de crédit est un document qui recèle des informations d’ordres bancairepersonnel, civil, en lien avec des évènements majeurs comme des poursuites juridiques ou une faillite, etc. Ces renseignements sont apportés par vos multiples créanciers qui peuvent y ajouter une cote, laquelle est une sorte de note liée à votre performance générale en tant que payeur. Ces informations et les cotes associées sont utilisées par les bureaux de crédit (Equifax et Trans-Union sont les seules organisations autorisées au Canada) pour vous donner une note globale (LA cote de crédit) échelonnée de 300 à 900 points.

Les actions à prendre

Voyons maintenant ce que vous pouvez faire pour améliorer votre situation de crédit ou vous assurer que celle-ci ne se détériore pas. Nous allons proposer trois éléments qui nous semblent pertinents et moins bien connus, pas une liste exhaustive des bonnes pratiques en matière de saine gestion du crédit. La première recommandation que trop de gens ignorent est d’éviter de multiplier les demandes de crédit. Les gens qui ont un besoin pressant de financement ont tendance à frapper à toutes les portes sans considérer le fait que les refus de la part de créanciers comptent parmi les choses qui font le plus mal à une cote de crédit. Autre information trop peu connue : même si vous payez votre carte de crédit au complet chaque mois, gardez-vous bien de laisser son solde dépasser fréquemment le seuil critique de 50 % de votre limite (la marge recommandée est autour de 30-35%). Et dernier point, ce n’est pas parce que votre banque ou une autre institution crédible vous propose du financement que vous devriez l’accepter. Tâcher de garder un profil aussi stable et concentré (en termes du nombre de lignes de crédit à votre nom) que possible.

Il est inutile de maîtriser dans le détail tout ce qui figure aux dossiers de crédit ou tous les éléments pris en compte dans le calcul de la cote afin de poser les bons gestes pour votre santé financière. Utiliser votre jugement et faites preuve de prudence, voici les facteurs déterminants d’une bonne santé financière.

Leave a Reply

Your email address will not be published.